Pourquoi le jeu est-il un outil puissant pour briser les barrières hiérarchiques en entreprise ?

En entreprise, il y a généralement des barrières hiérarchiques. Ces dernières ont d’ailleurs été pendant longtemps une caractéristique principale de la vie en entreprise. Il faut rappeler que sous l’impulsion d’un tel critère, l’employé supervisé n’a pas vraiment l’opportunité de faire part de ses idées. Cependant, une tendance émergente définit les jeux comme une stratégie puissante pour aplanir les barrières hiérarchiques. Comment cela se passe-t-il ? Et surtout, en quoi les jeux sont-ils des outils puissants ?  

Une notion d’égalité 

Lorsqu’il faut jouer, il n’y a réellement aucun sentiment de supériorité. Tous les participants sont guidés par la seule envie de gagner. C’est le même scénario qui se produit quand la partie de jeu entamée est organisée pour stimuler l'intelligence collective

Lire également : À quel moment doit-on penser à embaucher une assistante de direction ?

En effet, le jeu offre à chacun une opportunité égale de participer et de contribuer, indépendamment de son statut hiérarchique. Dans l’action, tous les membres de l’équipe sont égaux. Alors, ils peuvent s’exprimer sans craindre d’être inconvenants ou sanctionnés. 

C’est pourquoi, la notion de jeu à l’interne est aussi recommandée. En intégrant des jeux dans les activités de travail, les employés sont encouragés à s'exprimer librement. Cette situation favorise un climat de confiance et de respect mutuel au sein duquel chaque employé peut s’épanouir. 

Lire également : Comment trouver un emploi à Istres ?

Une collaboration spontanée

Lorsque les jeux internes font intervenir la participation de différentes équipes, ils encouragent naturellement la collaboration et le travail d'équipe. Dans la réalisation de leur objectif, les membres d’une même équipe sont plus aptes à partager leurs idées. Cela pour essayer de résoudre des problèmes ensemble et d'apprendre les uns des autres.

En étant confrontés à cet environnement d’entraide et de collaboration saines, les employés sont dès lors capables d’aider leurs collaborateurs. Cela s’explique par le fait qu’ils sont déjà habitués à agir ainsi. Ils ne réfléchissent donc plus trop avant de donner un avis ou de donner un coup de pouce à une autre équipe interne en difficulté. 

Une relation franche avec les supérieurs

Il y a une mystification des supérieurs hiérarchiques qui font que les subordonnés n’osent pas donner toutes leurs idées. En revanche, lorsqu’ils commencent par faire des activités de team building ensemble, ces deux collaborateurs arrivent à discuter sans ce filtre. 

Ainsi, l’employé lambda peut dire ce qu’il pense d’une situation interne à son supérieur sans craindre de dépasser les limites. De l’autre côté, le supérieur considère cette intervention comme normale et recommandée. En gros, les jeux à l’interne permettent aux employés de voir leurs supérieurs hiérarchiques sous un jour différent, en dehors de leurs rôles formels. 

Un renforcement des compétences douces

Les soft skills ne sont pas forcément des compétences de tête, mais ils sont bien utiles dans un environnement de travail. Par exemple, la communication, la prise de décision et la résolution des conflits sont idéales pour rendre un environnement de travail sain. 

Ce sont ces types de compétences que la pratique régulière des jeux de team building améliore. En effet, lorsque les employés pratiquent ces compétences à travers le jeu, ils se sentent plus confiants pour les appliquer dans des situations professionnelles réelles.